ARCH-EO-LOGUE

« Un os à la Grotte Mandrin »
Rob Hope et Audrey Roussel expliquent l’archéologie aux enfants

Rob Hope a plusieurs documentaires à son actif autour des sciences naturelles et de l’archéologie. Il a notamment réalisé le tout 1er documentaire consacré à la Grotte Mandrin, site paléolithique de Malataverne, et poursuit cette année sur ce thème avec un nouveau film pour Arte, consacré aux dernières sociétés néandertaliennes du gisement local. La commune participe d’ailleurs à la production de ce documentaire, qui devrait être diffusé sur la chaine courant 2019. Mais elle a également conclu un partenariat avec le réalisateur depuis l’année dernière. Dans ce cadre, Rob Hope suit désormais les fouilles archéologiques menées sur le territoire malatavernois chaque été et produit occasionnellement de petits films promouvant le patrimoine archéologique communal. C’est ainsi qu’un film grand public de 26 minutes sera présenté le 8 septembre prochain à Malataverne, autour de l’opération de fouilles 2017, à l’occasion de la journée préhistorique qui sera organisée avec l’association ARChéoMala. En parallèle, l’idée d’une série documentaire à destination du jeune public a également fait son chemin et le pilote de cette série sera présenté aux enfants le même jour, en matinée.

« ARCH-EO-LOGUE », voilà pour le titre de la série, et pour le pilote, ce sera « Un os à la Grotte Mandrin ». L’idée ? Une dizaine d’épisodes d’environ 10 à 15 minutes permettant d’aborder simplement une notion d’archéologie ou de préhistoire, en prenant à chaque fois appui sur un membre de l’équipe scientifique et sur les données de la Grotte Mandrin.
En ce dernier mercredi après-midi de la fin mars, Rob Hope et l’archéozoologue Audrey Roussel ont investi l’école malatavernoise pour les besoins du tournage. Attablée dans une salle de classe, entourée de (très) vieux ossements, la jeune doctorante a fait le point sur sa spécialité et la faune préhistorique de la Grotte Mandrin des 100 derniers millénaires. Au tableau noir, une représentation simplifiée de la cavité a permis d’expliquer comment de si vieux vestiges ont pu être conservés au fil du temps… Mais aussi, quelques enfants de Malataverne ont été mis à contribution. Rob et Audrey ont en effet profité de cette occasion pour rencontrer les jeunes présents à l’accueil extrascolaire du mercredi. Les bambins se sont montrés très curieux et les échanges sont allés bon train avec l’archéozoologue. Ils ont également « donné de la voix » pour les besoins du générique du film, en scandant de beaux « ARCH-EO-LOGUES » enregistrés par Rob. Tous ont rendez-vous avec leurs camarades le 8 septembre prochain au foyer, pour entendre « leur jingle », voir le petit film, mais aussi poursuivre leur conversation trop tôt interrompue avec Audrey Roussel.